Ouvrir la recherche
Actualité

COVID-19 et pratique sportive : ce qui change le 15 décembre 2020

Mise à jour le 15/12/2020
Le passage du confinement au couvre-feu le mardi 15 décembre 2020 est marqué par l'entrée en vigueur de nouvelles mesures concernant l'activité physique et sportive

La pratique sportive des mineurs

À partir du 15 décembre 2020, les publics mineurs sont autorisés à reprendre les activités extrascolaires en intérieur.
La pratique sportive encadrée par un éducateur diplômé, déjà possible en plein air, peut donc reprendre, notamment avec des stages pendant les vacances scolaires, dans les équipements sportifs clos et couverts comme les gymnases, les piscines, les courts couverts, dans le respect des protocoles applicables (distanciation, port du masque avant et après la pratique) et avec accès aux vestiaires collectifs.
La pratique n'est plus limitée ni en durée ni en périmètre mais doit s'effectuer dans le respect des horaires du couvre-feu (de 20h à 6h) avec un retour au domicile au plus tard à 20h. Les effectifs autorisés ne sont pas restreints, mais doivent répondre aux protocoles sanitaires.
Dans les mêmes conditions, les mineurs peuvent être accueillis de manière encadrée dans les structures privées proposant des activités sportives en intérieur (escalade, squash…).

La pratique sportive des majeurs

La pratique sportive reste interdite aux publics majeurs non prioritaires dans les espaces couverts.
Dans l'espace public, les pratiques auto-organisées et encadrées par un club ou une association restent possibles dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires, et dans la limite de 6 personnes (y compris si l'activité est encadrée par un éducateur diplômé).
Dans les équipements sportifs de plein air, les pratiques auto-organisées et encadrées par un club ou une association ou un éducateur sportif professionnel restent possibles dans le respect du couvre-feu et des protocoles sanitaires. La limite des 6 personnes ne s'applique pas si l'activité est encadrée.

La pratique sportive des publics prioritaires

Les publics prioritaires conservent l'accès à l'ensemble des équipements sportifs de plein air et couverts (ainsi qu'aux structures privées) et aux vestiaires collectifs, dans le respect du couvre-feu et des conditions fixées par les protocoles sanitaires. Il s'agit des :
· sportifs professionnels ;
· sportifs de haut niveau ;
· groupes scolaires et périscolaires ;
· personnes en formation universitaire ou professionnelle ;
· personnes détenant une prescription médicale avec l'Allocation personnalisée d'autonomie (APA) et personnes à handicap reconnu par la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique.
Toutefois, sont autorisés à déroger au couvre-feu pour l'accès aux équipements sportifs et pour leurs déplacements :
· les sportifs professionnels ;
· les sportifs de haut niveau ;
· les publics en formation professionnelle ;
· les personnes à handicap reconnu par la MDPH ainsi que l'encadrement nécessaire à leur pratique.

Les jauges d'accueil des spectateurs

La situation sanitaire ne permet pas encore la réouverture au public des stades et arenas. Les enceintes sportives restent donc soumises au huis clos au moins jusqu'au 7 janvier 2021 si le contexte est alors favorable.