Ouvrir la recherche
Entretien

Édito de Philippe Goujon, Paris Quinze Mag de novembre 2021

Mise à jour le 09/11/2021
Le 15e, 2e arrondissement universitaire de Paris
Nul n’a été épargné par la pandémie qui frappe la planète depuis plus de 18 mois.
Chacun, sans distinction, a été touché à des degrés divers dans sa vie quotidienne.
Plutôt épargnés par les formes les plus graves de la maladie, les étudiants ont en revanche été très éprouvés par la crise sanitaire et les multiples privations qui l’ont accompagnée.
Privés pendant dix-huit mois de contacts directs avec leurs camarades et leurs enseignants, ayant souvent perdu l’emploi qui leur permettait de financer leurs études, nombre d’entre eux ont connu une
détresse psychologique que les pouvoirs publics ont entrepris de traiter avec
des dispositifs adaptés.
Dans le 15e, même si l’enseignement supérieur et la vie étudiante ne figurent
pas parmi les compétences municipales, nous accompagnons depuis longtemps
des étudiants dont le nombre est passé de 14.000 en 2014 à plus de 35.000 aujourd’hui, fréquentant la soixantaine d’établissements d’enseignement supérieur aujourd’hui implantés dans notre arrondissement.
Cette évolution spectaculaire, qui place le 15e au deuxième rang universitaire parisien, a été facilitée par une politique volontariste entamée il y a sept ans, consacrant le 15e comme l’un des pôles économiques majeurs de l’Ile-de-France avec l’implantation récente de très grandes entreprises (Nestlé, Colas, groupe Altice, etc), offrant des débouchés nombreux aux jeunes diplômés, notamment à l’occasion de Forums de l’emploi en Mairie.
Depuis 2014, ont été parallèlement développés des services à leur intention.
19 résidences étudiantes peuvent désormais en accueillir 1.500, dont deux ont été inaugurées récemment. Cinq nouvelles
unités ouvriront prochainement. Plusieurs incubateurs et espaces de coworking sont à leur disposition et leur accès aux équipements sportifs et culturels a été facilité.
En partenariat avec la communauté médicale du 15e, des programmes de prévention et de dépistage (Sida, cancers, vue, ouïe…) leur sont destinés et l’offre de soins de proximité en secteur 1 a été renforcée avec l’ouverture de cinq maisons de santé.
Un dispositif d’aide alimentaire dédié en Mairie a été pérennisé boulevard Lefebvre, en lien avec l’Union des Institutions Sociales et la Banque Alimentaire.
La mise en place de dispositifs adaptés et l’accompagnement du développement de l’enseignement universitaire sont examinés régulièrement lors de rencontres réunissant tous les chefs d’établissement d’enseignement supérieur de l’arrondissement.
Bonne rentrée universitaire à toutes et tous !
Philippe GOUJON
Maire du 15e Conseiller métropolitain

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations