Ouvrir la recherche
L'institution

Tribunes des groupes politiques

Mise à jour le 08/06/2021
Retrouvez ici toutes les tribunes des groupes politiques

Groupe Changer Paris

Le 19 mai a marqué une nouvelle étape dans la politique sanitaire conduite dans notre pays depuis plus de quinze mois, avec la réouverture des musées, théâtres, cinémas, équipements sportifs, mais aussi des commerces, particulièrement les bars et restaurants qui font l’attractivité de Paris.

Parmi les mesures destinées à favoriser la reprise économique et à inciter nos concitoyens à consommer figure, comme à l’été 2020, l’installation de terrasses éphémères sur l’espace public, principalement sur des places de stationnement, accompagnée de la mise en place de jauges évoluant au fil des semaines jusqu’à la fin juin.

Si l’on ne peut qu’être favorable au développement de lieux de partage et de convivialité de nos quartiers qui font le charme de Paris, la politique municipale de déploiement de ces terrasses éphémères ne peut qu’interroger.

D’abord sur leur pérennisation éventuelle. Sont-elles implantées jusqu’à la fin de la pandémie, uniquement au printemps et l’été, ou auront-elles finalement vocation à être pérennisées ? De la réponse dépendent la mise en place d’un cahier des charges précis, notamment l’engagement des professionnels sur la sécurité des clients, l’entretien de leurs terrasses et la propreté de l’espace public, et le niveau de dépenses que les cafetiers et les restaurateurs ont envie d’engager, notamment afin de respecter un certain esthétisme, eux qui sont, depuis quinze mois, parmi les premières victimes économiques de la pandémie.

Quid également de la redevance que nous ne souhaitons pas voir instaurée à la fin de l’été et que veut imposer la Mairie de Paris ? Sera-t-elle d’ailleurs symbolique ou plus conséquente, ayant alors vocation à compenser les pertes de recettes générées par la neutralisation des places de stationnement sur lesquelles sont implantées les terrasses ?

Interrogation également sur le fragile équilibre entre activité économique et respect de la tranquillité des riverains. L’immense majorité des professionnels est respectueuse de la réglementation, mais l’envie des Parisiens de retrouver une vie sociale, tout comme le souhait ardent des cafetiers et restaurateurs de « faire du chiffre » pourraient inciter certains à densifier leurs terrasses plus que de raison et à prolonger les soirées au-delà du couvre-feu. Se posera alors la problématique du respect des règles du bien-vivre ensemble que seuls 80 agents municipaux auront la tâche de faire respecter dans la capitale, bien trop peu nombreux au regard des 9.800 autorisations de terrasses éphémères accordées par la Mairie centrale !


Les élus du groupe Changer Paris,
____________________________________________________________________________________________________

Groupe Indépendants et Progressistes

Grâce à l’effort massif de vaccination, symbolisé par l’ouverture du centre du Parc des Expositions par Emmanuel Macron, le déconfinement a commencé !

Dans le 15e nous avons convaincu le conseil d’arrondissement de voter :
- La possibilité d’ouvrir les dimanches pour les commerçants de la rue du Commerce et des alentours ;
- La mise en place d’un nouveau règlement pour les terrasses éphémères qui permet de concilier activité économique et tranquillité des riverains, accompagné d’une baisse des taxes pour les restaurateurs et cafetiers.

Nous avons porté haut nos valeurs, en faisant adopter :
- La création de parcours honorant les femmes qui ont fait Paris ;
- La proclamation de Paris « zone libre pour les personnes LGBTQIA+ » afin d’envoyer un message fort de solidarité à celles victimes de discriminations ailleurs en Europe.

Une suggestion, une question, une réaction ? Ecrivez-nous !

Catherine Ibled - [catherine.ibled puis paris.fr après le signe @]pngurevar.voyrq@cnevf.se[catherine.ibled puis paris.fr après le signe @]
David Amiel - [david.amiel2 puis paris.fr après le signe @]qnivq.nzvry2@cnevf.se[david.amiel2 puis paris.fr après le signe @]
Fanta Berete - [fanta.berete puis paris.fr après le signe @]snagn.orergr@cnevf.se[fanta.berete puis paris.fr après le signe @]

____________________________________________________________________________________________________

Groupe Paris en commun - groupe des élu.e.s de gauche

Depuis plus d’un an, sous l’impulsion de la Maire de Paris et des élu.e.s de notre majorité, la Ville anticipe, soutient, accompagne, s’adapte, et innove face à la crise. Elle souhaite désormais être un véritable partenaire du plan de relance pour lequel elle investit, elle-même, 1,4 milliard d’euros. Dans notre 15e, elle s’est mobilisée, avec l’ARS, pour ouvrir un centre de vaccination de très grande capacité. Implanté, au sein du parc des expositions de la Porte de Versailles, il nous permettra d’atteindre l’objectif de vacciner le maximum de Parisiennes et de Parisiens.

Au cœur de cette crise sans précédent, vos élu.e.s de gauche se battent au quotidien pour faire évoluer le 15e et continuer de le rendre plus juste, plus social, plus écologique, plus démocratique.

La transition du 15e se met en œuvre : panneaux photovoltaïques sur le toit du Gymnase Emile Antoine, végétalisation sur les boulevards Pasteur et Vaugirard, première coronapiste pérennisée quai d’Issy, poumon vert avec 17 nouveaux hectares d’espaces verts autour de la Tour Eiffel. Mais aussi, une réalisation rue Castagnary rassemblant des logements étudiants, un foyer de jeunes travailleurs, un foyer d’accueil pour les réfugiés, un centre de santé, une ressourcerie et le lancement, dans les quartiers Violet/Commerce, Emeriau/Zola et Saint- Lambert du programme participatif « Embellir votre quartier » permettant de réaliser l’ensemble des travaux simultanément afin de réduire la durée des nuisances pour les riverains.

Très engagés pour la lutte contre les discriminations, nous avons déposé un vœu lors du conseil d’arrondissement du 15e demandant qu’à l’occasion de la journée internationale de lutte contre la LGBT-phobie le 17 mai, la Mairie du 15e se pare du drapeau arc-en-ciel et qu’un réseau d’aide aux victimes soit mis en place. Nous regrettons que ce vœu ait été rejeté par les élus de la majorité du 15e.

Ces 300 mots ne suffisent pas à tout vous décrire ! Retrouvez toutes nos actions et notre actualité : http://www.groupepec15-elusdegauche.paris
____________________________________________________________________________________________________

Groupe Ecologiste du 15e

Projet Tour Eiffel : Respections l’avis de l’Autorité Environnementale !

L’AE a rendu le 10 mars dernier un avis sur le projet Tour Eiffel relevant notamment qu’il semblait « accorder systématiquement la préférence pour les variantes se référant à l’esthétique du site au début du XXe siècle, le plus souvent au détriment des variantes plus végétales » et «que le projet devrait davantage s’inscrire dans une vision d’avenir prenant en compte le changement climatique ».

Nous avons dans ce contexte déposé un vœu en arrondissement et au Conseil de Paris pour que ces alertes ne restent pas lettre morte et afin d’accroitre la place du végétal dans le projet et pour que Paris fasse des choix plus adaptés au changement climatique plutôt qu’au tourisme de masse ou à l’évènementiel.

Nos vœux ont été adoptés. Nous resterons vigilants quant à leur mise en œuvre.

Aminata Niakate - [aminata.niakate puis paris.fr après le signe @]nzvangn.avnxngr@cnevf.se[aminata.niakate puis paris.fr après le signe @]
Thibaut Bragé - thibaut.bragé@paris.fr[thibaut.brag%c3%a9 puis paris.fr après le signe @]
Arthur Wolff - [arthur.wolff puis paris.fr après le signe @]neguhe.jbyss@cnevf.se[arthur.wolff puis paris.fr après le signe @]

Elu.e.s écologistes de Paris 15e