Ouvrir la recherche
Actualité

« L’armée de Terre ne laisse personne au bord du chemin » !

Mise à jour le 08/07/2021
Cette phrase résume bien la fraternité d’armes qui unit les Terriens, quel que soit leur grade, et décrit parfaitement leur solidarité avec ceux qui ont été blessés dans leur chair ou dans leur âme.
Aussi, au-delà des actions quotidiennes de soutien aux blessés, l’armée de Terre a instauré, en 2017, une « journée nationale des blessés de l’armée de Terre » qui se déroule annuellement dans toutes ses formations, en métropole, en outre-mer, à l’étranger et même sur les théâtres d’opérations. Son but est de montrer aux blessés qu’ils restent dans la famille de l'armée, qu'ils sont soutenus et que l'on se mobilise pour eux.
La JNBAT 2021, présidée par Chef d'Etat-Major des Armées Thierry Burkhard, s’est déroulée le samedi 19 juin dans le 15e arrondissement, avec pour thématique « les solidarités ».
Une cérémonie des couleurs, sur le parc de la sous-lieutenant Eugénie-Malika Djendi, héroïne de la France combattante, autour du monument aux Morts en OPEX, a débuté la matinée. Les 700 participants : blessés, militaires terriens de Balard et de Paris et leurs familles ont pu apprécier cette convergence des symboles. La montée des couleurs et une Marseillaise chantée par tous étaient chargées d’émotion et de conviction.
Une marche course de cohésion, sans esprit de compétition, longue de 7,3 km dans les rues du XVème arrondissement et qui se terminait sur le parc André Citroën, était proposée immédiatement après les couleurs. Cette activité connait toujours un grand succès ; mais cette année, pour respecter le protocole sanitaire, le nombre de coureurs était limité à 500 et les coureurs répartis par groupes de 25.
Une zone d’activités installée sur la pelouse centrale du parc André Citroën était ensuite à visiter par tous, blessés, militaires, familles ou civils (en respectant une jauge de 1000 visiteurs).
· Elle regroupait une cinquantaine de tentes représentant 37 stands du service de Santé des armées dont une collecte de sang, d’organismes institutionnels, d’associations et entraides, œuvrant pour les blessés, mais également des services travaillant pour améliorer la protection du combattant et diminuer son exposition aux risques.
· Elle était animée par un binôme de présentateurs alternant les interviews de blessés, des témoignages d’actions au profit des blessés, des visites dans les stands et des reportages pré-enregistrés, le tout diffusé en direct sur 2 écrans géants.
· La matinée s’est terminée par 3 temps forts : le départ du défi sportif d’un sous-officier amputé d’une jambe qui va relier Paris à Issoire à vélo, d’une démonstration de sauvetage au combat (les actes réflexes de protection, mise en sécurité et premiers secours que les soldats sous le feu accomplissent pour sauver leur camarade blessé) par un groupe de combat du 12ème régiment de cuirassiers et une aubade de la musique des Troupes de Marine.
Vous pouvez retrouver les meilleures séquences de cette JNBAT avec le lien : https://www.youtube.com/watch?v=PQKvZDwwZEI

Paris.fr ne fait aucun suivi publicitaire et ne collecte aucune donnée personnelle. Des cookies sont utilisés à des fins statistiques ou de fonctionnement, ainsi que d'analyse (que vous pouvez refuser ici), nous permettant d'améliorer le site en continu.

Plus d'informations