Ouvrir la recherche
Actualité

Accompagner les jeunes vers l'emploi : le plan 1 jeune, 1 solution

Mise à jour le 12/01/2021
Pour aider les 750 000 jeunes arrivés sur le marché du travail en septembre 2020 mais aussi ceux qui sont aujourd’hui sans activité ou formation, le Gouvernement mobilise un budget de 6,7 milliards d’euros, soit un triplement des moyens consacrés aux jeunes. Le plan « 1 jeune 1 solution », lancé le 23 juillet 2020, vise à offrir une solution à chaque jeune. Il se divise en trois axes :

FACILITER L’ENTRÉE DANS LA VIE PROFESSIONNELLE

  • Une compensation de charge de 4 000 euros pour tout jeune de moins de 25 ans recruté entre août 2020 et janvier 2021 sera versée aux employeurs. Cette aide s’applique sur les CDI et CDD de plus de trois mois avec un salaire pouvant aller jusqu’à deux SMIC
  • Une aide exceptionnelle de 5 000 euros pour recruter un alternant de moins de 18 ans (en contrat d’apprentissage ou de professionnalisation) ou de 8 000 euros pour recruter un alternant de plus de 18 ans. Cette aide s’applique pour les contrats signés entre le 1er juillet 2020 et le 28 février 2021.
  • Le dispositif d'emploi franc permet à un employeur de bénéficier d'une aide lorsqu'il embauche un habitant résidant dans un quartier prioritaire de la politique de la ville (QPV). Le dispositif est valable jusqu'au 31 décembre 2021. Une prime exceptionnelle est accordée la première année pour l'embauche d'un jeune de moins de 26 ans en emploi franc pour les contrats signés jusqu'au 31 janvier 2021.
  • 7 000 € pour un CDI, la 1ère année, puis 5 000 € par an pendant les deux années suivantes.
  • 5 500 € pour un CDD, la 1ère année, puis 2 500 € l'année suivante (le CDD doit être d'au moins 6 mois)

ORIENTER ET FORMER 200 000 JEUNES VERS LES SECTEURS ET MÉTIERS D’AVENIR

De nouvelles formations qualifiantes vers les métiers d’avenir grâce au Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) :
  • 100 000 nouvelles formations qualifiantes ou pré-qualifiantes seront proposées aux jeunes sans qualification ou en échec dans l’enseignement supérieur :
  • 16 000 formations dans le secteur du soin pour doubler les capacités de formation des aides-soignants, des infirmières et des auxiliaires de vie dans les cinq prochaines années.
  • 35 000 formations numériques pour les jeunes non-qualifiés.

ACCOMPAGNER PLUS PARTICULIÈREMENT LES JEUNES ÉLOIGNÉS DE L’EMPLOI EN CONSTRUISANT 300 000 PARCOURS D’INSERTION SUR MESURE

  • Renforcement des dispositifs d’inclusion durable dans l’emploi : Parcours Emploi Compétences (PEC) et Contrat Initiative Emploi (CIE).
  • Augmentation importante des dispositifs d’accompagnement vers l’emploi : Garantie jeunes ; parcours contractualisé d’accompagnement vers l’emploi et l’autonomie (PACEA) ; doublement de l’accompagnement intensif jeunes (AIJ) mis en place au sein de Pôle emploi.
  • Renforcement de l’accompagnement de jeunes vers une qualification en vue d’un emploi dans les métiers d’encadrement du sport ou de l’animation en finançant le parcours SESAME.
Si vous souhaitez avoir plus d’informations sur les aides disponibles, il est possible d’appeler la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France (CCI) à ce numéro : 01 55 65 44 44.