Ouvrir la recherche
Actualité

Activation du plan Vigipirate « urgence attentat »

Mise à jour le 29/10/2020
Après l'attaque commise par un homme armé d'un couteau le jeudi 29 octobre à Nice, le premier Ministre a porté le plan Vigipirate au niveau « urgence attentat ». Ce troisième et dernier niveau prévoit des mesures exceptionnelles pour assurer la sécurité des Françaises et Français.
A Paris, le préfet de Police a pris des dispositions pour renforcer la sécurité autour des établissements les plus sensibles. Les lieux de culte et les établissements scolaires sont concernés et font d'ores et déjà l'objet de patrouilles renforcées.
La Ville de Paris va apporter une attention particulière à la sécurisation passive des abords des établissements sensibles (écoles, collèges, lycées, etc.), en vérifiant les dispositifs anti-béliers installés dans le cadre de Vigipirate, en vérifiant la mise en œuvre des mesures de sûreté habituelles (portes fermées, etc.) et en installant des dispositifs complémentaires le cas échéant.
Les rues piétonnisées aux abords des écoles feront l'objet dès le lundi 2 novembre d'un dispositif anti-bélier pour empêcher toute intrusion de véhicule au moment de l'entrée et de la sortie des élèves.
Les lieux de rassemblement de personnes, comme dans les marchés et dans les rues commerçantes piétonnisées, seront protégés passivement par un dispositif anti-bélier. Des rues pourront être fermées en cas de nécessité.
Les consignes de vigilance ont été données aux agents municipaux pour signaler tout colis, véhicule et comportements suspects, dans le cadre de leurs missions habituelles.
Toutes les mesures de sécurité en vigueur dans les établissements municipaux seront appliquées avec la plus grande rigueur : filtrage à l'entrée, etc.